7 juin 2015

Les abeilles respectent les saintes icônes



Par le moine Simon

Dans la région de Kapandriti près d'Athènes, quelque chose de merveilleux se passe. Il y a dix ans, un pieux apiculteur nommé Isidoros Ţiminis, a pensé à placer dans une de ses ruches une icône de la Crucifixion du Seigneur. 
Peu de temps après, quand il a ouvert la ruche, il a été étonné que les abeilles aient montré du respect et de la dévotion à l'icône, après avoir brodé dans la cire, tout en laissant à découvert le visage et le corps du Seigneur. Depuis lors, chaque printemps, il met dans les ruches des icônes du Sauveur, de la Vierge Marie et des saints, et le résultat est toujours le même.


Un jour,  j'ai apporté d'un couvent une icône faite à la main, qui représentait le Golgotha ​​avec trois croix. Les abeilles ont "brodé" avec de la cire toute la surface de la composition, laissant percevoir clairement la Croix du Christ et [du Bon Larron] à sa droite, tandis que le voleur sur la croix de gauche était couvert d'une épaisse couche de cire.


La dernière fois que j'y suis allé, nous avons mis dans la ruche une icône de saint Etienne l'archidiacre protomartyr, dont notre humble société d'édition porte le nom. Comme vous pouvez le voir sur la photo que nous publions ici, l'icône est entièrement revêtue de cire d'abeille, laissant à découvert son visage et son corps.



Source : Version française Claude Lopez-Ginisty sur Orthodoxologie
d'après la traduction anglaise du blog MYSTAGOGY.

2 commentaires: