25 novembre 2017

Exposition Léonide Ouspensky "Le mystère de l'icône" du 5 décembre 2017 au 14 janvier 2018


Léonide Ouspensky
Le mystère de l'icône
1987-2017

Exposition organisée, du 5 décembre 2017 au 14 janvier 2018, au Centre culturel et spirituel orthodoxe russe, 1 quai Branly, à l'occasion du 30ième anniversaire du rappel à Dieu du grand iconographe et théologien de l'icône.

Voici la première exposition consacrée à l'œuvre de Léonide Ouspensky, l'initiateur du renouvellement de l'art sacré et du retour à l'icône traditionnelle au XXième siècle. 
Grâce à lui, par son enseignement, d'abord - il a des élèves dans le monde entier - puis par ses écrits - son ouvrage fondamental, La théologie de l'icône dans l'Eglise Orthodoxe est traduit dans un grand nombre de langues - ensuite par sa création picturale, l'art liturgique de l'Eglise Orthodoxe tout entière a retrouvé la splendeur inhérente à son authentique théologie mystique.
De l'œuvre picturale,  certains aspects sont moins connus, comme les images réalisées pour l'Orthodoxie occidentale, d'autres en revanche le sont mieux mais trop partiellement.  Il faut aussi rappeler l'œuvre sculptée ainsi que le travail sur métal repoussé auquel il consacra les premiers efforts de sa vie ecclésiale.
Aussi plus d'une centaine d'œuvres, venues de France mais aussi de plusieurs pays d'Europe, ont été rassemblées, allant des tous débuts de sa conversion, dans les années 1930,  jusqu'à sa mort, en 1987. La variété et l'originalité  de ces œuvres permettront, nous l'espérons, de saisir la richesse d'inspiration et la prière de ce grand artiste contemporain.



Horaire d'ouvertureCentre culturel et spirituel orthodoxe russe, 1 quai Branly, Paris 75007.
L'exposition sera ouverte en semaine de 14h00 à 19h00.
les samedis et dimanches - de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 19h00.
L'exposition sera fermée le lundi.






















Liste des manifestations relative à l'exposition

Projection du film 
de Natalia Sergueeva: 
Leonid Ouspenky. L'histoire de la transfiguration et de l'amour. 
Леонид Успенский. История преображения и любви. 

Tous les mercredi, jeudi et samedi, au 2ème étage du Diocèse, à 16h30: 
Les 6, 7, et 9 décembre 2017; les 13, 14, et 16; les 20, 21, et 23; les 27, 28, et 30. 
Les 3, 4, et 6 janvier; les 10, 11 et 13 janvier 2018. 


CONFERENCES 

Mardi 12 décembre 2017, à 20h 
au 2ème étage du Diocèse 

Marie Chantal Savinkov  ANNULEE
Chef de chœur, spécialiste en anthropologie sociale, iconologue 
Ouspensky, passeur de la Tradition 

____ 

Mardi 19 décembre 2017 
à partir de 15h, dans l'auditorium du Centre 

Archiprêtre Nicolas Ozoline 
Professeur d'histoire de l'art chrétien et d'iconologie; doyen émérite de l'Institut de Théologie Orthodoxe Saint Serge 
L'actualité de l'iconologie de Léonide Alexandrovitch Ouspensky 

Grégoire Aslanoff 
Historien de l'art au CNRS; Chargé de l'enseignement d'iconologie à l'Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge 
Un aspect méconnu de l'œuvre de L. A. Ouspensky : présentation des rares peintures et dessins profanes conservés 

Anne Philippenko 
Restauratrice d'icônes et de tableaux. Peintre d'icônes et professeur d'iconographie. 
Léonide Ouspensky, mon professeur 

____________

Jeudi 11 janvier 2018 à 19h
Dans la salle du 2è étage du bâtiment du diocèse

Archimandrite Patrick (Doolan)
Iconographe, élève d'Ouspensky, supérieur du monastère de saint Grégoire le Sinaïte en Californie
Créativité et tradition dans la peinture des icônes
 l'apprentissage de la peinture des icônes avec Léonide Ouspensky dans les dernières années: 1981-1987

______________

Vendredi 12 janvier 2018 à 19h
Dans la salle du 2è étage du bâtiment du diocèse

Xénia Muratova
Historienne d'art; professeur émérite des universités françaises; Président du Centre international d'études "Pavel Muratov" 
Ouspensky et l'icône en exil

19 novembre 2017

Collection des icônes du Petit Palais à Paris

Saint Martin. Icône crétoise XVIe, Petit Palais.
La nouvelle présentation de la collection des icônes et des arts chrétiens d’Orient (salle Fondation Sisley-d’Ornano) sera inaugurée le vendredi 17 novembre.
Un programme culturel est proposé en lien avec l’ouverture de la nouvelle salle des icônes et des arts chrétiens d’Orient du Petit Palais (une journée d’étude, un cycle de conférences, une visite-conférence et un concert-création. Pour consulter le programme, cliquez ICI ! Nous vous invitons à voir ou revoir la vidéo de la conférence de Raphaëlle Ziadé, responsable de la collection byzantine du Petit Palais, donné le 17 décembre 2013 donnée à l’occasion de la parution de son livre Icônes du Petit Palais.

Orthodoxie.com

12 novembre 2017

Monastère d'Optino : Visite Virtuelle

Le monastère d’Optino dispose d’un site internet sur lequel on peut faire une visite virtuelle du monastère et de la skite du saint Précurseur, et ainsi visionner l'iconographie de ces églises.

4 novembre 2017

Vidéo de l’exposition : « La peinture à l’aiguille» à Paris


Le site Orthodoxie.com propose une vidéo du vernissage de l’exposition « La peinture à l’aiguille » consacrée à l’art de la couture des icônes par l’atelier « Prikosnoviéniè » qui a eu lieu le 15 septembre 2017 au Centre culturel et spirituel orthodoxe russe à Paris.

Le site d'information Russia Beyond a écrit un article sur l'exposition agrémenté de plusieurs photographies des icônes présentées.


12 septembre 2017

« La peinture à l’aiguille» – une exposition au Centre culturel et spirituel orthodoxe russe à Paris


Le 15 septembre prochain à 18h00, le Centre culturel et spirituel russe à Paris accueillera l’exposition « La peinture à l’aiguille » qui sera consacrée à l’art de la couture des icônes par l’atelier « Prikosnoviéniè ».  
Au vernissage de l’exposition seront présent le ministre de la culture russe Vladimir Medinsky, l’ambassadeur de Russie Alexandre Orlov, l’évêque de Chersonèse Nestor, le directeur du Centre des sciences et de la culture à Paris E. Solotsinskaia, le président du Centre des festivals cinématographiques et des programmes internationaux T. Choumova, le directeur de l’atelier «Prikosnoviéniè » N. Gorkovenko, ainsi que d’autres personnalités officielles. Organisateurs : Ministère de la Culture de la Fédération de Russie, Ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie, le Conseil patriarcal pour la culture de l’Eglise orthodoxe russe, le Centre des festivals et des programmes internationaux avec le soutien de «Rossotrudnichestvo », diocèse de Chersonèse et le Centre russe des sciences et de la culture à Paris. 
Les icônes artisanales de l’atelier « Prikosnoviéniè », sont réalisées avec l’ancienne technique de broderie des icônes avec des pierres précieuses, des perles et les plus petits tubes en verre. La couture faciale a longtemps été utilisée pour créer des images saintes, mais ce type de couture ne se réfère pas à l’art appliqué, mais à l’un des types d’iconographie, appelée peinture à l’aiguille. Le renouveau de la tradition de la broderie du visage, en technique de mosaïque spéciale, avec les plus petites perles a été l’objectif de l’atelier depuis sa fondation. Durant ces 12 dernières années l’atelier à recréé et développé les anciennes techniques d’aiguille, d’artisanat de la broderie et la décoration des sainte images de la religion chrétienne. Depuis sa création, l’atelier a réalisé plus de 700 icônes, dont certaines ont été donnés aux églises et monastères en Russie, en République tchèque, Allemagne, États-Unis, au Mont Athos, en Angleterre et ailleurs. Cette exposition a déjà été présentée dans les salles d’exposition de la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, de la Trinité Saint-Serge, à la Basilique Saint-Nicolas à Bari (Italie), au Palazzo Visconti à Milan (Italie), etc…


3 septembre 2017

La technique de l'encaustique dans la pratique moderne de la peinture d'icônes par Andreï Zharov


L’encaustique est une technique de peinture dans laquelle le liant pour pigments secs est de la cire d'abeille.
Les premières icônes chrétiennes et les portraits du Fayoum ont été créés en utilisant diverses techniques de peinture à la cire. Les études de restauration prouvent que le liant cireux des pigments naturels pourrait inclure non seulement de la cire, mais aussi des huiles, des résines et de la colle animale. L'application de couleurs de cire pourrait être faite à chaud ou à froid.

5 août 2017

L'icône, entre tradition et nouveauté


Nous vous invitons à découvrir ce court document intitulé "L'icône, entre tradition et nouveauté " sur les peintures murales de la chapelle du monastère de la Transfiguration. 
La peinture de ces fresques ont commencé en 2016. Hélène Bléré, iconographe depuis 30 ans, nous parle de ce projet en cours sur la chapelle du monastère de la Transfiguration, du métier d'iconographe et plus généralement de l'icône dans l'église orthodoxe. 

Réalisation : fidèles du monastère de la Transfiguration de Terrasson-Lavilledieu

Pour plus d'informations:
- Infos construction du catholicon de la Transfiguration : http://www.monastere-transfiguration.fr/
- Infos parution du livre "Lumière Joyeuse" : helene.blere@gmail.com


4 juin 2017

Skite du Saint-Esprit

Quelques photos du Skite du Saint-Esprit au Mesnil-Saint-Denis près de Paris, où vécut le moine Grégoire (Kroug) et dont il orna l'église:

29 avril 2017

Exposition d’icônes de Novgorod à Paris


« La mission silencieuse » – exposition temporaire d’icônes anciennes russes au Centre spirituel et culturel orthodoxe russe à Paris

Le Centre spirituel et culturel orthodoxe russe accueille du 29 avril au mois de juillet 2017 une exposition intitulée « La mission silencieuse. Les icônes de Novgorod des XIIIème –XVIème siècles ». Cette exposition donnera aux visiteurs l’heureuse possibilité de découvrir des chefs-d’œuvre de l’art religieux russe provenant du musée-réserve de Novgorod. Ce musée, l’un des plus anciens en Russie, est considéré comme l’un des plus grands musées du monde. Le musée de Novgorod détient presque 300 icônes anciennes russes. Il s’agit d’une des plus riches collections iconographiques uniquement comparable à celles de la Galerie Tretiakov et du Musée russe de Saint-Pétersbourg. Malheureusement, pour des raisons de protection et de conservation, il s’avère impossible de faire venir les originaux jusqu’à Paris. Ces icônes représentent une valeur artistique et historique trop importante pour les mettre en péril en les transportant à l’étranger. Mais la technologie moderne, heureusement, nous vient en aide. Le Musée a fait produire des copies de haute-définition qui respectent les dimensions des originaux. Ces copies sont effectuées grâce à l’impression numérique UV sur la planche de bois préparée pour la peinture (communément appelé lefkas). Il est pratiquement impossible de faire la différence entre les originaux et les copies. L’impression reproduit même les petites imperfections des originaux. Quant aux couleurs, il a fallu plusieurs mois et plusieurs essais pour atteindre la conformité exacte des teintes originales. Les experts du Musée de Novgorod ont choisi douze chefs-d’œuvre qui relatent devant les visiteurs l’histoire des différentes étapes de l’art novgorodien et démontrent la particularité stylistique de l’icône de Novgorod. Parmi les icônes exposées vous trouverez une représentation de Saint Nicolas (1294) appartenant au pinceau de l’artiste Aleksa Petrov, l’icône de « La Protection de la Vierge Marie » (milieu XIVème siècle), la représentation de « La bataille des Novgorodiens contre les Souzdaliens » (ou le Miracle de la Mère de Dieu de l’Incarnation, daté de 1467), divisée en trois registres horizontaux. Cette exposition voyage à travers l’Europe et a déjà connu un grand succès en France, en Russie, en Estonie et en Slovaquie.

23 avril 2017

Vidéo Orthodoxie : Exposition d'icônes de L. Ouspensky et du moine Grégoire Kroug

Emission ORTHODOXIE diffusée sur France 2 le 26/02/2017.
Avec en première partie un entretien avec Mgr Nestor de Chersonèse suite à la consécration de la nouvelle cathédrale orthodoxe de la Sainte Trinité à Paris,
suivi d'une présentation de l'exposition icônes consacrée à Léonide Ouspensky et au moine Grégoire (Kroug) dans les locaux de la nouvelle cathédrale orthodoxe russe.

20 février 2017

Exposition d’icônes contemporaines du monastère de Žiča (Serbie) à Saint-Pétersbourg

Saint Sava 1er archevêque de Serbie
tenant le saint monastère de Žiča
Le 17 octobre dernier a été inaugurée à l’Institut russe d’histoire de l’art à Saint-Pétersbourg une exposition caritative intitulée "L’iconographie serbe contemporaine, à l’occasion du 800ème anniversaire du monastère serbe de Žiča". L’exposition des œuvres de l’atelier de l’un des plus anciens monastères serbes est organisée dans le cadre du programme des festivités à l’occasion de son 800ème anniversaire, et contribuera à l’approfondissement des liens séculaires entre la Russie et la Serbie. 
On peut voir sur ce lien un certain nombre des icônes exposées.