22 avril 2015

L'icône miraculeuse de Notre Dame de Cicero

Il y a un an l'église orthodoxe Saint-Georges à Cicero (Illinois, USA) a fêté le 20 anniversaire de l'icône myrroblyte de la Mère de Dieu. Nous vous proposons un article présentant l'histoire de cette icône.
L'icône myrroblyte de la Theotokos sur l'iconostase de l'église St-Georges

L'Église orthodoxe Saint-Georges du Patriarcat d'Antioche dans l'ouest de la banlieue de Chicago à Cicero, célébrera un office spécial le mardi 22 Avril (2014) pour honorer le 20e anniversaire de la découverte d'une icône de la Vierge Marie en pleurs, qui en est venue à être connue officiellement comme "Notre  Dame Miraculeuse de Cicero, en Illinois." 

L'archiprêtre Nicolas Dahdal, pasteur de l'Eglise orthodoxe d'Antioche St. Georges, se joindra à d'autres membres du clergé, à la hiérarchie et aux fidèles pour une célébration de l'anniversaire qui aura lieu le mardi 22 Avril, qui est le 3ème jour de Pâques, appelé "mardi lumineux," à partir de 18h30 à l'église, […] à Cicero, en l'Illinois. L'Economos Dahdal, dit que Sa Grâce Mgr Anthony de Tolède et du diocèse du Midwest de l'Eglise orthodoxe d'Antioche, présidera la commémoration. 

Le 22 Avril 1994, les paroissiens ont vu des larmes dans les yeux de l'icône de la Mère de Dieu sur l'iconostase de l'église. Son Éminence feu le métropolite Philippe Saliba, qui est décédé le mois dernier (+19 Mars 2014), a officiellement déclaré l'icône qui pleurait miraculeuse et l'a nommée "L'icône miraculeuse de Notre-Dame de Cicéro." 

Le miracle a commencé un jour ordinaire. La congrégation était occupée à chanter les mélodies traditionnelles de carême à l'église Saint-Georges, tandis que Père Dahdal se préparait pour les offices du vendredi soir. En visite également à l'époque était le père Douglas Wyper. Dahdal, Wyper et d'autres paroissiens de l'église remarquèrent que l'icône de la Vierge Marie avait ce qui semblait être des stries venant dans les yeux de l'icône. Sur le coup de minuit à l'église, les témoins ont vu quatre ruisseaux de larmes qui coulaient sur ​​l'icône et qui descendaient jusques au bas de l'icône elle-même. 

Au cours des 20 années qui ont suivi, plus de 1 million de visiteurs du monde entier se sont rendus à la communauté de Cicéro, en Illinois, aux États-Unis, pour visiter l'église Saint-Georges d'Antioche et voir l'icône qui pleure qui est accessible en continu pour que le public la voit. 

Beaucoup de gens qui sont venus à l'église avec les membres de leur famille malades ont affirmé qu'ils ont connu des miracles et que les membres de leur famille ont été guéris. Au cours des entrevues avec les médias, Dahdal dit que les visiteurs sont venus d'aussi loin que la Finlande, les Philippines et des pays du Moyen-Orient. 


L'Eglise orthodoxe d'Antioche St. Georges se flatte d'avoir la plus grande congrégation de chrétiens arabes américains, venant principalement du patrimoine palestinien, jordanien, syrien et libanais.

" Ils sont venus de partout. Nous recevons des gens qui viennent à l'église tous les jours, de partout, pour visiter l'église et l'icône qui se trouve accessible au public, " a déclaré Dahldal. 

L'église a commencé à distribuer des morceaux de coton oints avec l'huile d'onction et l'huile qui coulait en larmes sur ​​l'icône. Plus de 100 000 tampons de coton ont été distribués dans les deux mois après que le miracle ait été constaté. Plus de 1000 églises ont reçu de petites bouteilles d'huile d'onction qui est utilisée dans les services de guérison partout aux États-Unis, mélangée avec les larmes de l'icône miraculeuse. 

"Nous nous sentons très chanceux ici, surtout parce que nous avons été en mesure d'accueillir tous ces gens. L'église est devenue le centre de l'Orthodoxie en raison de l'icône myrroblyte. Nous faisons de nombreux offices pour l'Orthodoxie ici." 

"Beaucoup de chrétiens viennent ici pour se marier en raison de l'icône", a déclaré Dahdal. Dahdal dit que, en particulier, de nombreux Hispaniques viennent à l'église. " Cela a été très intéressant pour les Hispaniques et je pense que c'est parce que les Hispaniques sont très attachés à l'image et à l'amour de la Vierge Marie. Ils ont une grande dévotion à la Mère de Dieu et  nous avons bien sûr une grande population hispanique ici, et ils sont très pieux", a déclaré Dahdal. 


Interrogé sur le sens de l'Icône qui pleure, Père Dahdal dit que ceci dépend de chaque individu et de sa foi. "Honnêtement, je n'ai pas une réponse à ce qu'est le sens. Cela dépend de qui vous parlez. Certaines personnes pensent que c'est une occasion joyeuse. Certaines personnes pensent que c'est une expérience tragique,"  a déclaré Dahdal. " En tant que chrétien palestinien, je considère personnellement comme un signe pour le monde d'aider à protéger la présence du christianisme en Terre Sainte. Les chrétiens sont en train de disparaître de Terre Sainte. C'est là que la Vierge Marie a vécu. C'est là que le Christ est venu. Et le sort des chrétiens a été ignoré dans ce lieu particulier dans le monde." 

L'Eglise orthodoxe d'Antioche St. George a officiellement déménagé dans la ville de Cicero, le 1er mai 1984, après avoir été fondée en 1966 à Oak Park. Elle a toujours été l'une des principales Eglises chrétiennes orthodoxes d'Antioche de la région avec une congrégation qui compte plus de 1.500 familles, principalement arabo-américaine. Père Dahdal provient du seul village restant complètement chrétien de Palestine, Taybeh, situé en Cisjordanie. Les offices sont célébrés en anglais et en arabe à l'église.

Version Française Claude Lopez-Ginisty, Orthodoxologie,
d'après Pravoslavie.ru (d'après The Arab Daily News ).


Une video commémorant les événements de 1994 est visible ici.

Une photo prise au début de cette année

Aucun commentaire:

Publier un commentaire