12 avril 2015

Recension : L'ICONOGRAPHIE DE L'ANASTASIS


L'ICONOGRAPHIE DE L'ANASTASIS, L'Image et la Parole, de Elisabeth HERIARD DUBREUIL, 2011, publié par Lulu.com.

Quatrième de couverture :
Dans l'Eglise orthodoxe, on glorifie le Christ ressuscité en vénérant l'icône de l'Anastasis.
L'iconographie de l'Anastasis a une histoire de treize siècles, puisque le plus ancien exemple connu est la fresque de l'église Santa Maria Antiqua à Rome, réalisée entre 703 et 705, sous le pontificat du pape Jean VII, d'origine grecque.
Ce livre alterne les textes concernant ce mystère de l'Anastasis, et 86 iconographies sélectionnées, sur tous supports : fresques, miniatures, mosaïques, plaques de nielle, émaux, plaques de métal moulé, broderies, bois sculpté, icônes sur bois.


Cette étude d'Elisabeth Heriard-Dubreuil, qui nous montre l'apparition d'un modèle d'icône et de ses différentes variantes, est la publication d'un travail de maîtrise pour l'Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge, dirigé par le père Nicolas Ozoline, professeur d'iconologie à l'Institut.

L'ouvrage est disponible sur le site de l'éditeur.

N.B : Il contient quelques errata que nous communiquerons volontiers aux lecteurs intéressés.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire